La maintenance des Osprey

Selon un récent communiqué de presse publié par le département américain de la Défense, Bell-Boeing, une joint-venture entre Boeing et Bell Helicopter, a été chargée de fournir un « soutien technique et logistique » pour l’avion V-22 Osprey.

La modification du contrat, effectuée par la Defense Logistics Agency Aviation à Philadelphie et annoncée vendredi, est évaluée à plus de 218 millions de dollars.

«Le bureau de projet commun de Bell Boeing a obtenu une modification maximale de 218 749 892 $ (P00006) en exerçant la première période d’option d’un an d’un contrat de base d’un an (SPRPA1-20-F-CD01) avec quatre périodes d’option d’un an pour l’exécution logistique et d’ingénierie pour la plate-forme V-22 », indique le message DoD.

Le Texas et la Pennsylvanie ont également été localisés au 30 novembre 2020, date d’achèvement des travaux. Les clients suivants sont des clients de la marine, de la force aérienne, du corps de la marine et des ventes militaires étrangères au Japon.

Bell Boeing soutient la préparation au V-22 par le biais d’un effort complet de maintien en puissance qui inclut maintenance, formation, représentants sur site et analyse des données. Bell Boeing collabore également avec le bureau du programme V-22 à plusieurs efforts visant à améliorer l’état de préparation au V-22. Le programme d’état de préparation et de modernisation de la configuration commune (CC-RAM) des Marines, le plan de modification réduisant la configuration de la Force aérienne et les améliorations apportées au câblage et à la structure de la nacelle devraient accroître l’état de préparation du parc de V-22.

Le site Internet de Boeing indique que la plate-forme Osprey est un avion de combat multirôle qui utilise la technologie tiltrotor pour combiner les performances verticales d’un hélicoptère à la vitesse et la portée d’un avion. Avec ses rotors en position verticale, il peut décoller, atterrir et planer comme un hélicoptère. Une fois en vol, il peut se convertir en avion à turbopropulseur capable de voler à haute vitesse et à haute altitude. Cette combinaison se traduit par des capacités de portée mondiale qui permettent au V-22 de combler un créneau opérationnel unique en son genre.

Bell a noté pour sa part que le V-22 Osprey est le seul avion tiltrotor de production au monde.

Le V-22 a fait ses preuves dans des combats et des opérations de contingence à travers le monde. Les commandants exigent le V-22 lorsqu’ils doivent mener à bien les missions les plus difficiles dans les environnements opérationnels les plus difficiles. Les capacités multi-missions du V-22 modifient ce qui est possible, sur et hors du champ de bataille.

Actuellement, la flotte d’avions tiltrotors V-22 a franchi le cap des 500 000 heures de vol. Plus de 375 Ospreys enregistraient les heures, y compris le CV-22 de la US Air Force et le MV-22 du Marine Corps des États-Unis.

aviation media

Comments are closed.