1742117_181885682146580_1493196012_n

Le problème de la peur en avion

Ou en bateau ? Ou à pied ? Tout, plutôt qu’en avion. Je ne supporte plus l’avion. Il n’y a pas si longtemps, je prenais pourtant l’avion l’esprit serein, sans me tracasser pour tout ce qui pouvait déconner pendant le vol. Maintenant, pourtant, je ne pense plus qu’à ça. La phase de l’atterrissage, en particulier, est un moment que je redoute tout particulièrement. J’en suis même venu au fil du temps à me bourrer d’anxiolytiques avant le vol pour calmer cette inquiétude. Je ne sais pas trop comment ni pourquoi est née cette phobie. C’est arrivé sournoisement, au fil des vols que je suis obligé de prendre chaque semaine. Au début, ce n’était qu’ une vague inquiétude. Puis j’ai commencé à faire attention à chaque bruit, chaque secousse. Embarquer est devenu un peu plus dur à chaque vol. Désormais, je passe le plus clair de mon temps à regarder les membres de l’équipage pour voir s’ils ne cachent pas quelque chose aux passagers. Et je mets des heures à sortir de l’état de léthargie où m’ont mis les anxios. Pas pratique pour les rendez-vous d’affaire, comme vous pouvez vous en douter. Je sais bien que ce comportement n’est pas vraiment raisonnable. Mais les discours rationnels ne me sont d’aucune utilité en la matière. Quand un ami me rabâche que c’est le moyen de transport le plus sûr du monde, j’ai seulement envie de hurler. En premier lieu, une telle croyance est réfutable. Et en second lieu, même si tout cela était vrai, il n’en resterait pas moins que la différence entre l’avion et la voiture est quand même énorme : si vous avez un accident de la circulation, vous avez une chance de vous en sortir vivant ; lorsque cela vous arrive en avion, vous n’avez aucune chance ! Un accident aérien ne laisse le plus souvent AUCUN survivant. Mais malgré tout, j’ai décidé de lutter contre ce problème. Pour une raison toute simple : si je ne parviens plus à prendre l’avion, je perdrai probablement mon travail. Il est donc temps que je guérisse de cette peur. J’ai découvert un site dédié à la peur en avion et projette même de réaliser un de ces fameux stages censés guérir de cette phobie. Qui sait, j’en viendrai peut-être à croire, à l’issue de ce stage, que l’avion est bien le moyen de transport le plus sûr… Je vous renvoie sur le site spécialiser qui permet de lutter contre la peur en avion.

Comments are closed.