aviation

Le soutien à l’armée Russe

La République d’Ingouchie, faisant partie de la Fédération de Russie, s’est engagée à assurer la sécurité de l’aviation russe et du Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. Un bataillon de la police militaire locale a déjà été dépêché sur les lieux. Un bataillon de la police militaire du ministère russe de la Défense en provenance d’Ingouchie (nord du Caucase) a été envoyé en Syrie en vue d’assurer la sécurité de l’aviation russe et du Centre pour la réconciliation des parties belligérantes, a confié à Sputnik le président de l’Ingouchie, Iounous-bek Evkourov. « Un bataillon de la police militaire, composé d’unités locales, a été envoyé en Syrie afin d’assurer la sécurité dans les localités sous la juridiction des accords de paix bilatéraux. Je suis persuadé que nos militaires s’acquitteront de cette tâche à la perfection », a-t-il précisé. Rappelons que la Russie mène depuis le 30 septembre 2015 une opération militaire contre les terroristes en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Le 14 mars 2016, Vladimir Poutine a ordonné le retrait des forces aériennes russes de Syrie. Selon lui, les militaires russes ont accompli leur mission et inversé la tendance dans la lutte contre le terrorisme. Certains avions et hélicoptères russes sont toutefois restés en Syrie dans le cadre de l’opération antiterroriste, notamment sur la base aérienne de Hmeimim.

Comments are closed.